Devis
Publié le 28 Juillet 2016 à 08h01 - 776 aff.

En quête d’immobilier sur le Pays Basque et les Pyrénées-Atlantiques

Le pays Basque est formé non seulement par plusieurs villes : Biarritz, Bayonne, Anglet, Guéthary, Hendaye, Saint-Jean de Luz, Ciboure et Socoa, mais aussi de villages : Arcangues, Urrugne, Hasparren, Espelette, …. Ensemble, ils confèrent au Pays Basque une grande ambiance d’animation mais surtout une mode de vie convenant à tout type de personnes.

L’aspect du marché immobilier à Saint-Jean de Luz et Hendaye

Se situant au fond du Golfe de Gascogne, Saint-Jean de Luz constitue une prospérité de la ville avec ses ports et la pêche au thon. Le même Golfe représente une couverture face aux vagues de la mer pour la ville, elle est tenue pour un taux d’ensoleillement élevé.

Elle compte environ 14.000 habitants qui est à multiplié par quatre durant les mois de juillet et aout. Les clients les plus intéressés par les maisons rouges et blanches de Saint-Jean de Luz sont les parisiens, les toulousains et les bordelais. Plus précisément, ils seraient à la quête d’une résidence secondaire, et ils représentent 46% de la population locale.

La pêche et le tourisme constitue des atouts économiques de la ville. Avec 400.000 euros, un investisseur peut s’offrir une villa de 130 mètres carrés construite durant les années avec un terrain jardiné de 800 mètres carrés environ.

L’achat maison pays basque affiche des prix différents à chaque localisation géographique. En effet, les prix sont plus onéreux dans un quartier historique tel qu’Aicé-Errota. A titre d’indication, les villas entre 300 et 500 mètres bâties sur un terrain entre 1000 et 1500 mètres carrés valent au minimum 1,7 millions d’euros. Si les habitations offrent en même temps un vue sur l’océan, le minimum à débourser est de 2 millions d’euros. En ce qui concerne l’un appartement localisé dans le centre-ville, le mètre carré s’acquiert entre 4000 et 6000 euros. Un prix qui chute quand on s’éloigne du centre atteignant même les 2800 et 3000 euros le mètre carré.

Bidart et Guéthary : des villes très intéressantes

La province de Labourd se situe à 2 km de Guéthary et à 5 km de Bidart. La zone possède d’excellentes attractivités touristiques et divertissantes avec ses plages et ses anciens ports de pêche.

Bidart possède les plus belles falaises de la Côte basque. Avec ses chapelles construites depuis des siècles, la ville présente une beauté et une originalité sans comparaison. Une ligne ferroviaire assure le déplacement vers les autres villes : Bordeaux et Irun. Abritant 5720 habitants, six plages composent son littoral. 7 km de là se trouve Guéthary avec une superficie de 1,14 km2. Une route ferroviaire reliée à Bayonne, Biarritz, Hendaye et Saint-Jean-de-Luz constitue un réseau de transport important pour la population. Ancien port baleinier, la population vivant au bord de rivage a une forte densité : 1375 habitants pour la superficie.

Avec ses zones protégées et ses infrastructures éducatives, il y fait bon à vivre. Le marché immobilier dans la zone permet l’acquisition de résidences principales et secondaires.

Guéthary porte même la dénomination de « petit Saint-Tropez » des Pyrénées-Atlantiques avec son authenticité ainsi que ses autres prestiges.