Devis
Publié le 8 Août 2015 à 10h34 - 1569 aff.

Faire des Impressions Numériques pour un prix raisonnable

La plupart du temps, les entreprises ont besoin de transférer des données de grandes envergures. Pour ce faire, ils ont besoin de ce que l’on appelle communément « web to print solution ». C’est encore le meilleur moyen d’imprimer numériquement des documents massifs, surtout financièrement parlant. En réalité, il s’agit de les mettre en ligne (upload) pour les mettre à la disposition de tous ceux qui en ont besoin.

Plus qu’une mode, une nécessité

Ces derniers temps, évolution des technologies de communication oblige, l’impression numérique a pris de l’importance au sein des entreprises, si bien que c’est devenu quasiment indispensable. Pour communiquer avec ses clients, l’entreprise a besoin de leur envoyer toute sorte de documents (prospectus, publicités, campagnes de promotions, brochures…). La plupart du temps, la taille de ces fichiers dépasse la limite que peut supporter une plate-forme « traditionnelle » d’envoi d’e-mails. La seule solution est de recourir aux solutions web print. Elles sont financièrement très intéressantes parce que la plupart du temps, tant que les fichiers ne dépassent pas les 2 Go, leur envoi est gratuit. Et même quand il faut débourser une somme pour la prestation, celle-ci dépasse rarement les 20 € par mois (autant dire une broutille dans le budget d’une entreprise). En plus, l’entreprise a l’embarras du choix concernant les plates-formes pouvant héberger de façon temporaire leurs fichiers. Les plus connues sont Free, SendBox, File Dropper, JoinToMail, YouSendit ou encore RapidShare. Il y a aussi le géant Google qui a mis à la disposition des internautes la plate-forme Google Doc, permettant le téléchargement de 250 Mo de données. Les documents ainsi mis en ligne peuvent ainsi être consultés et même modifier si on en a l’autorisation.
Bref, le web to print solution, c’est l’avenir dans le monde de la publicité. Il est appelé à envoyer aux oubliettes les affiches et autres brochures.